vlcsnap-2020-05-24-21h45m10s046_edited.j

Holding Knowledge

Crédit photo : Jin Kim

Installation | Vidéo-performance | 10 min
Terre, graines de lin, pierres grises

Collectif Vierge

Jardin des Soeurs Grises, Montréal
2016

Cette vidéo-performance est à la fois une reconnaissance sacrée de l'agentivité biologique et du savoir des femmes, ainsi qu'une exploration d'archétypes liés au genre. En prenant le terme “Maison Mère” comme point de départ, nous explorons simultanément trois différents aspects de la mère : ce bâtiment, qui a abrité de nombreux résidents, le jardin comme expression du concept de la Terre Mère, et enfin la capacité qu'a le corps de la femme à donner la vie. Ces différents espaces sont symbolisés par les matériaux suivants utilisés dans la performance : le gravier, la terre et les graines de lin. Émues par le silence de la pierre, la force des femmes, et la fragilité de la vie, nous considérons les corps des femmes comme des espaces de fertilité précieuse, mais pas nécessairement reproductive. En parallèle, nous concentrons nos actions dans et sur le jardin que Michel Foucault décrit comme “le nombril du monde en son milieu” (Hétérotopies, 1967).

 

Description et documentation de l'exposition Un paradis sans pommiers ici et ici.